Quel est le rôle du CGP ?

Le rôle du CGP : Se faire conseiller pour investir

Le CGP (Conseiller en Gestion de Patrimoine) est un professionnel majeur dans votre décision d’achat immobilier (mais pas que !). Il est là pour vous conseiller sur votre investissement, en fonction de votre situation et de vos objectifs en termes de stratégie patrimoniale. Cela, d’autres vous l’ont déjà dit. Alors, A-VEFA vous en dit un peu plus sur le rôle du CGP.

Dans quels cas avoir recours à un CGP ?

Certains d’entre vous ont entendu parler de tel ou tel type d’investissement immobilier, et pensent par exemple qu’il leur faut absolument un Pinel. Il est cependant utile de réfléchir et de prendre en compte toutes les conséquences de votre achat, notamment d’un point de vue patrimonial. Le rôle du CGP consiste à vous aider à y voir clair. Il vous proposera la solution parfaitement adaptée à la lumière de l’analyse minutieuse de votre situation, de par sa totale maîtrise du vaste champ des possibles.

Quel est le rôle du CGP ? Qui est-il ?

Tout d’abord, le CGP est un intermédiaire en assurance, en banque, et en immobilier. Il doit avoir plusieurs statuts réglementés : agent immobilier, conseil en investissement, démarcheur bancaire et financier, courtier en assurance et en opérations bancaires, etc. Il doit donc détenir les cartes professionnelles nécessaires à l’exercice de ces divers rôles. De plus, il suit de nombreuses formations obligatoires régulièrement afin de maintenir et mettre à jour ses connaissances. C’est la garantie qu’il ait les aptitudes et qu’il respecte les obligations de ces professions réglementées.

De plus, il possède des compétences en matière de droit civil afin de pouvoir étudier le dossier dans son ensemble, surtout en cas de succession. Le CGP travaille avec de nombreux partenaires comme les notaires et les avocats pour permettre à ses clients d’avoir un conseil global et optimal.

Le CGP peut être un indépendant à son compte, ou peut travailler pour un réseau. Il peut aussi directement travailler pour une structure, comme un assureur.

Comment se rémunère-t-il ?

Cela dépend des CGP. Mais la plupart du temps, ce sont leurs partenaires qui les rémunèrent. Ils leur rétrocèdent un pourcentage de leur propre commission. Du coup, zéro frais pour le client et ça ne lui coûte pas plus cher.

Parfois, c’est l’enseigne de gestion de patrimoine qui le rémunère, avec en plus des primes sur objectifs comme beaucoup de salariés. Cela lui confère une indépendance plus importante car peu importe le produit conseillé, la rémunération reste la même. Cette situation ne le pousse pas à vous faire souscrire tel ou tel contrat ou à acheter un logement. Bien souvent, son analyse le conduira à vous dire de … ne rien faire ! Tout simplement car ce n’est pas le bon moment pour vous. La gestion de patrimoine n’est pas réservée aux gens riches ou ayant déjà un patrimoine !

Pour quels clients ?

Il a pour clients des particuliers comme des professionnels. Il va s’adresser à trois catégories de profils :

  • D’abord, des personnes en création de patrimoine ;
  • Puis des personnes ou familles plutôt installées dans la vie ;
  • Enfin, des retraités ou actifs très proches de la retraite.

Rares sont ceux qui ont déjà des moyens conséquents, beaucoup construisent tout à partir de zéro ! Pour chacun, il se concentrera sur des offres personnalisées. Il regardera notamment, si l’acquisition du premier logement a été faite, si les revenus du ménage sont corrects, et si l’épargne pourrait être plus rentable. Il étudiera aussi quelles optimisations peuvent être faites sur les divers placements déjà réalisés. Pour les clients les plus âgés, il lui faudra notamment travailler sur la succession.

Quel type de produit immobilier peut-il proposer ?

A-VEFA étant une entreprise dans le domaine de l’immobilier, nous nous attacherons uniquement sur cet aspect de l’activité du CGP.

Ainsi, le CGP pourra vous proposer les investissements immobiliers suivants :

  • Le Pinel : On vous laisse lire notre article de blog à ce sujet ;
  • La SCPI . C’est le pierre-papier. En quelques mots, cela consiste à devenir propriétaire d’une partie (via la détention de parts de la société) d’un portefeuille immobilier composé d’immeubles entiers de logements, bureaux ou autres ;
  • Le Malraux : investissement locatif (avec grosse déduction fiscale) dans un immeuble à rénover situé dans une zone de protection du bâti (type PSMV);
  • Le statut LMNP : loueur en meublé non professionnel (pour colocation ou Airbnb par exemple).

Vous l’avez compris, A-VEFA ne propose pas de service de CGP parce que notre offre se focalise sur la dimension technique de votre logement neuf. Toutefois, nous aurons plaisir à vous adresser à certains de nos partenaires qui sont des professionnels aguerris et compétents. Pour cela, contactez-nous ici ou par téléphone au 02 40 48 21 93.

Contactez un expert pour mon projet immobilier VEFA

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin
Partager sur email
Partager par Email
Partager sur print
Imprimer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *